Fermer Passer en plein écran
Fermer
Merci de vous identifier

Créer un compte

Mot de passe oublié

 
Ecouter la radioFrance InterRTLFranceinfoSud radioFun radioEurope1RTL2
Agenda des sorties en Lot-et-Garonne (47)
Proposez un
événement
Accueil > Agenda > Artús + De la Crau

Artús + De la Crau

Retour
Artús + De la Crau

Rock Gascon / Heavy-Folk marseillais

Le Florida95 boulevard Carnot47000 - AgenTél. : 05 53 47 59 54Mercredi 25 mai
20h30Tarif : 12€ / 10€Tout public

Artús (Rock Gascon)
Depuis 2000 et plus de 400 concerts, après 22 ans à explorer leur mémoire, essayant de retrouver des souvenirs qu’ils n’ont pas connu, les membres d’Artús ont créé leur propre genre, s’émancipant des dogmes de la tradition. Ils questionnent l’ultralocal (musiques, chansons et instruments des montagnes des Pyrénées ou de la forêt Landaise) pour achever une vision universelle du monde. Radicaux et indomptables, ils puisent leur énergie dans le rock noise et progressif, les musiques expérimentales et indus, dans la culture, les poètes, les légendes et les instruments Gascons.
Enracinés vers le futur, ils ont joué avec Gong, Gojira ou The Ex et possèdent leur propre compagnie artistique Hart Brut , leur studio d’enregistrement La Ferronnerie et leur label Pagans, en Béarn.

En janvier 2022, le groupe emblématique de la scène indépendante et occitane béarnaise annonce sa séparation… Et une dernière tournée en 2022 pour rencontrer un dernière fois leur public (dont une date au Hellfest 2022 !).

Dernière tournée, dernière date au Florida, nous leur donnons donc carte blanche pour construire cette soirée !

+ De la Crau (Heavy-Folk marseillais)
Après Gacha Empega et ses polyphonies provençales, Dupain et son électro rock occitan, Forabandit le trio acoustique occitano-turc-marseillais, Sam Karpienia invente avec Manu Reymond et Thomas Lippens une nouvelle épopée provençale, De la Crau.

De la Crau est un groupe marseillais aux influences Rock, Folk, Punk, mâtiné de poésie moderne. Un univers sobre, à la puissance contenue, des mélodies traversées de poésies aux mille visages. Sam Karpienia chante un provençal rugueux et hors-sol distordu par des riffs en boucle de guitares électriques. Thomas Lippens martèle la transe à coups de percussions et de bois ferraillés. Manu Reymond à la contrebasse fait grincer et mordre son archet dans des séquences rythmiques syncopées amenant à l’extase.
Le trio nous emmène dans sa transe poétique post-rock… Musique ainsi nommée puisque qualificatif et genre, il faut apposer. Mais De La Crau est du genre inclassable : c’est une vague d’émotions entre rage et passion, un souffle musical rauque qui vous transporte là où vous n’auriez même pas imaginer vagabonder.  À découvrir sur scène pour se laisser complètement électriser !
De la Crau défolklorise le provençal pour lui donner sa place dans le courant de la Sono Mondiale, courant musical fait d’hybridations entre local et global.

PartagerPartager sur linkedinPartager sur pinterest