Fermer Passer en plein écran
Fermer
Merci de vous identifier

Créer un compte

Mot de passe oublié

 
Ecouter la radioFrance InterRTLFranceinfoSud radioFun radioEurope1RTL2
Agenda des sorties en Lot-et-Garonne (47)
Proposez un
événement
Accueil > Agenda

Agenda des sorties en Villeneuvois

Filtrer les résultats()















Inverser la selection

Piranèse Labor omnia vincit - Sed natura resistit

Le travail de Gustavo Ten Hoever a été vu à travers le monde, mais beaucoup de ses travaux sont encore inédits en France.Né en Uruguay, Gustavo Ten Hoever, a d’abord été formé à l’École de Photographie à Montevideo avant de déménager à New York.Aujourd’hui, il partage sa vie entre sa ville d’adoption et Paris. Lors d’un voyage initiatique en Amazonie brésilienne, il a commencé à prendre des photos pour sa première exposition intitulée « Full Moon people », consacrée aux populations autochtones de cette région.Depuis lors, Ten Hoever voyage et ses travaux sont exposés sur la scène internationale, notamment à New York, à Connecticut, à Londres, à Paris, à Genève, à Zurich et à Gstaad.La photographie de Ten Hoever est une quête spirituelle au cours de laquelle le photographe capture l’essence d’un lieu, d’une personne, d’un moment et ses images se distinguent par une interaction non affectée entre la nature et l’espace, les êtres et les objets. La vision de la nature qu’il nous propose à travers son objectif, se caractérise à la fois par le beau et l’étrange, le simple et le sublime. Il associe différents styles et genres photographiques et sa photo est influencée par la littérature et la poésie. Les spectateurs sont particulièrement frappés par la nature calme et rêveuse de ses images."Passionnée par ses photographies depuis de nombreuses années, j’ai eu envie d’imaginer une exposition au Musée de Gajac pour confronter la contemporanéité de ses images à la magnifique collection de gravures de Piranèse."Julia Fabry, commissaire de l'exposition

Jusqu'au
2 jui
Villeneuve-sur-LotMusée de Gajac

Piranèse Labor omnia vincit - Sed natura resistit

Exposition

Le club des monstres

Petite, Jessie Désolée aimait gribouiller des dinosaures sur sa table d'écolière, sniffer la colle Cléopâtre et manger de la pâte à modeler.Elle aurait dû se douter qu’une carrière artistique était faite pour elle. Mais la vie est ainsi faite que, parfois, l’évidence prend des chemins détournés.Ainsi, Jessie, comme les chats qu’elle affectionne, s’invente une multitude de vies bien loin de ses aspirations artistiques.Et puis, un jour, un bic qui traîne, quelqu’un qui croit en elle, et Jessie se remet à gribouiller.Aujourd'hui, c'est avec ses stylos chéris qu’elle occupe ses dix doigts et met son cerveau sur pause le temps de donner vie à un fouillis peuplé de monstres, plantes et animaux fantastiques plus ou moins flippants.Sa tribu de bestioles emprunte à l’imaginaire collectif aussi bien qu’à sa mythologie personnelle, à travers laquelle Jessie tente de raconter des histoires à l’enfant que nous avons tous été un jour.L’exposition est ponctuée de jeux et manipulations pour petits et grands, d’un espace lecture et d'un coin dessin. Le bal des monstres, avec la complicité du Florida, clôturera l’exposition en musique pour lâcher prise. Ateliers, rencontres, cinéma, spectacle conté… nous vous avons préparé un beau programme à retrouver dans l'agenda !Cette exposition fait également écho au “Murmure des songes”, une pièce jeune public par Kader Attou, illustrée par Jessie Désolée, qui sera présentée sur la scène du Théâtre Ducourneau (Agen) le mercredi 10 avril 2024, à 20h.

Jusqu'au
28 avr
AgenMusée des Beaux Arts

Le club des monstres

Exposition

Marché de Sainte-Livrade

Le vendredi matin dans les rues de Sainte-Livrade-sur Lot, c'est jour de marché.L’un des plus apprécié si ce n’est LE plus apprécié de tout le Lot-et-Garonne. On y trouve de tout et à des prix abordables : fruits et légumes variés des producteurs locaux, produits du terroir ou artisanaux, vêtements, chaussures, bibelots, fleurs, etc. Un marché typique du Sud-Ouest en somme. Le nombre d'exposants avoisine les 180 en moyenne, ce qui en fait le deuxième plus grand marché du département.Le grand nombre de passants ce jour-là fait qu’il est parfois difficile de circuler sur la place Castelvielh et la rue nationale. L’affluence peut même doubler, voir tripler en été où prés de 250 producteurs ou commerçants ambulants déballent leurs produits, toujours dans une bonne ambiance ce qui permet de se rencontrer et maintenir le lien social et culturel de la ville.Un des aspects attachant du marché est le côté cosmopolite des clients ou des exposants : Europe, Asie, Maghreb… Une diversité qui reflète l'histoire atypique d’une ville multiculturelle. En effet Sainte-Livrade a été une terre d'accueil pour beaucoup : des Italiens qui ont fui le fascisme des années trente, des Espagnols anti-franquistes ou des Portugais anti-salazaristes, Pieds-Noirs ou harkis d'Algérie, jusqu'aux Anglais et Hollandais qui viennent s'y installer aujourd'hui. Ste-Livrade est célèbre aussi pour avoir accueilli, lors de la guerre d'Indochine en 1954, beaucoup de rapatriés français d’origine vietnamienne, qui ont recréé ici, en cette terre Gascogne, un petit bout de Vietnam.Forte de ses identités différentes, Sainte-Livrade n'en est pas moins fière d'être le berceau et LA Capitale du pruneau d'Agen, comme son nom ne l'indique pas. Sur le marché, on trouvera donc sur des étals des pruneaux cuits ou mi-cuits, du pur produit local.Un des moments forts de la ville de Sainte Livrade sur Lot.A ne pas rater en toutes saisons !Tous les vendredis de l’année de :de 8h00 à 12h30, l’étéde 8h30 à 12h00, l’hiver

Tous les
vendredis
Sainte-Livrade-sur-LotPlace Castelvielh

Marché de Sainte-Livrade

Marché

L'Affaire Boson

Un polar, de la science, de l’humour... "L’Affaire Boson" c’est l’envie de mélanger Agatha Christie et Christopher Nolan ! Le professeur Peter Brat, Prix Nobel de Physique pour la découverte du Boson de Higgs, a été retrouvé mort irradié au LHC, le grand accélérateur de particules de Genève.Emilie Villeneuve, docteur en Physique et Jeanne Loiselle, vont être interrogées par le lieutenant Paul Fervent, enquêteur aussi excentrique que débutant.Il va devoir plonger tant bien que mal dans les méandres de la physique quantique pour percer les mystères de cette étrange mort, entre mensonges, fausses pistes et faux-semblants.Un polar aux inspirations cinématographiques reprenant les codes d’un Whodunit moderne où se mélangent énigmes, humour, drame et tension.Et un hommage aux personnes qui vouent leur vie à la compréhension des lois de la nature."La physique des particules est obscure pour la majorité de la population alors que c’est la nature même que cette science essaye de décrire. "L’Affaire Boson" est une occasion de vulgarisation et de pédagogie autour de ce thème et de la science en général. Le savoir comme richesse d’une civilisation a été mis de côté, voir insulté, et en tant qu’ancien scientifique, mon envie est de remettre le savoir en lumière."Vincent Toujas, auteur, metteur en scène I Compagnie Toujours Là"La science est plus nécessaire que jamais."Alain Aspect, physicien agenais, Prix Nobel de Physique en 2022

30
avr
AgenThéâtre municipal Ducourneau

L'Affaire Boson

Théâtre

PartagerPartager sur linkedinPartager sur pinterest