Fermer Passer en plein écran
Fermer
Merci de vous identifier

Créer un compte

Mot de passe oublié

 
Ecouter la radioFrance InterRTLFranceinfoSud radioFun radioEurope1RTL2
Agenda des sorties en Lot-et-Garonne (47)
Proposez un
événement
Accueil > Agenda > Je ne serais pas arrivée là si…

Je ne serais pas arrivée là si…

Retour
Je ne serais pas arrivée là si…

Julie Gayet et Judith Henry

Théâtre Georges-Leygues2 Boulevard de la République47300 - Villeneuve-sur-LotTél. : 05 53 40 49 49Dimanche 5 décembre
15hTarif : De 6€ à 20€Durée : 1h15Tout public

Julie Gayet et Judith Henry
À travers ces destins hors du commun, Je ne serais pas arrivée là, si... peut s’entendre comme l’histoire de ce qui nous lie, comme le récit de notre humanité.
« Je ne serais pas arrivée là si... »
Quelques mots anodins qui posent une question vertigineuse.
Qu’est-ce qui m’a faite, défaite, marquée, bouleversée et sculptée ?
Quel hasard, rencontre, accident, lecture, peut-être aussi quelle révolte, ont aiguillé ma vie ?

Grand reporter au Monde, Annick Cojean a posé cette question à une trentaine de femmes inspirantes comme Gisèle Halimi, Véronique Sanson, Joan Baez, Patti Smith, Brigitte Bardot, Christiane Taubira, Virginie Despentes ou Amélie Nothomb, qui ont accepté d’y répondre en toute liberté de parole.
Elles se racontent avec une sincérité bouleversante, cherchent dans leur histoire quels ont pu être leurs principaux ressorts et ce que la vie leur a appris.
Toutes ont imposé leur voix dans un monde dont les règles sont forgées par des hommes, et toutes ont à cœur de partager cette expérience, comme une invitation à inspirer d’autres femmes, toutes les femmes…
Sous la direction de Judith Henry, les deux comédiennes se saisissent de la parole de ces femmes, jouant tour à tour celle qui interroge, la journaliste, et celle qui répond, l’interviewée.
Elles donnent vie, sous la forme d’une conversation, à ces mots sincères et puissants.
Le théâtre Georges-Leygues accueille ce spectacle comme une occasion de percevoir, par un langage universel, ce qui fonde le déterminisme, le parcours, les épreuves et l’espoir d’en faire sortir les générations futures de femmes libres.

« Toutes évoquent les violences dont elles ont été victimes et leur envie de ne pas rester victimes, de se battre, de relever la tête, de travailler. Ce dont elles sont le plus fières, ce n’est pas la réussite, c’est le travail... » Annick Cojean, extrait de La Grande Librairie, 9 mars 2018

« Je ne serais pas arrivée là si, petite fille, je n’avais pas été aussi folle d’amour pour ma mère. » Amélie Nothomb

« Ne pas trahir, la tête sur le billot. Ne pas vendre sa conscience. Et ne rien faire, jamais, qui puisse susciter la honte. Plutôt crever ! » Christiane Taubira

« Ne laissez rien passer dans les gestes, le langage, les situations, qui attentent à votre dignité. Ne vous résignez jamais ! » Gisèle Halimi

« J’ai un amour infini pour l’être humain. Nous sommes tous voués au même destin tragique. Alors refusons la haine. N’invitons pas la mort dans la vie. » Nina Bouraoui

La presse en parle
« Les comédiennes Judith Henry et Julie Gayet donnent vie à des interviews exceptionnelles. » L’Obs

« Tu décides de ce que tu feras et tu décides de la femme que tu seras (…) Ce ne sont pas des témoignages contre les hommes. Ce sont des témoignages de femmes fortes qui se sont construites toutes seules. » France Inter

PartagerPartager sur linkedinPartager sur pinterest